Site de Lanvéoc Commune de Roscanvel Accueil presquile-crozon.com Site d'Argol >
Portail
Votre internet avec Orange
Pratique
Tourisme
Autrefois
NetBretagne
  Accueil / Annuaire
  Annuaire Pro
  Infos locales
  Agenda
  Festivités
  Petites annonces
  Les services
  La météo
  Les associations
  Numéros d'urgence
  Accès presqu'ile
  Locations Vacances
  Galerie photos
  Découverte Nature
  Histoire
  Images du passé
  Cartes postales
  Hier - Aujourd'hui
  Contacts
  Les Tarifs
  Votre bannière de Pub
  Emails gratuits
Rechercher
sur le site avec

Rechercher avec Google
NetBretagne est partenaire Orange
Rechercher Ecrire à presquile-crozon.com Musique Jeux Liens Forum Faq Gérez vos mails
Histoire
- Le cahier de doléances de Roscanvel en Avril 1789 -
 
Cahier de doléances, plaintes et remontrances que fait par le général
de la paroisse de Roscanvel pour être porté par ses députés à l’assemblée de Quimper,
le 16 avril 1789.


1er article

Le général de la paroisse de Roscanvel se plaint des trop
fortes vacations que prennent les officiers de justice de la juridiction. Ils
disent que, il y a très peu d’années, l’on pouvait fournir aveu au
seigneur pour la somme de 24 livres. Aujourd’hui cela leur coûte 200 livres
très souvent, et quelquefois davantage. Les significations ne leur coûtaient
que 3 ou 4 livres et actuellement le sergent a 5 livres 10 sols et le procureur
a, pour le moins, autant. Ils disent en outre que les procédures sont d’une
durée à ne pas finir. Nous nous voyons forcés de rappeler ici le procès que
la paroisse entière a contre le sieur Clément et ses héritiers, fermier
général été de la terre de Crozon et annexes, en la juridiction de Crozon,
jugé par sentence d’icelle, jugem(en)t présidial, et pendant au parlement
depuis environ cinq ans.

2e article
Les habitants de Roscanvel souhaitent que le clergé et la
noblesse soient imposés comme le Tiers dans les impôts et qu’ils contribuent
tous aux corvées des grands chemins et autres, et que le Tiers soit admis dans
toutes charges et places quelconques concurremment avec le clergé et la
noblesse, et que nos impôts rentrent directement dans les coffres du roi.

article 3
Ils souhaiteraient, de plus, être exempts des moulins de
contrainte, et que l’on pût exempter les enfants des rachats à la mort des
père et mère, sans exempter en ligne collatérale, et souhaiteraient, de plus,
comme le reste de la province., l’exemption du franc-fief.

article 4
Ils demandent à avoir la boisson quelconque au même prix
que les nobles et le clergé, parce qu’il est étonnant que les nobles et le
clergé et toute personne privilégiée ne paient la pinte d’eau-de-vie que 30 sols,
tandis qu’un pauvre laboureur la paie 50 sols.
Nous soussignés, paroissiens de Roscanvel, donnons pouvoirv et procuration générale
et spéciale aux sieurs Thomas Louis Le Mignon et Clet
Mazet, députés de notre part, pour se présenter en l’Assemblée générale
qui se tiendra à Quimper le 16 de ce mois, en conformité des ordres de Sa
Majesté du 16 mars dernier, d’y faire et agir pour nous et en notre nom,
ainsi qu’ils verront bon être, suivant en tout les ordres de Sa Majesté à
cette fin, déclarant approuver, avouer et ratifier d’avance tout ce qu’ils
pourraient faire ce touchant, promettant de ne venir contre, directement ni
indirectement.
Arrêté sous nos seings, ceux desdits députés et celui de M(aîtr)e
Jean-Tanguy Gonidec, procureur fiscal, en l’absence de M(onsieu)r le
sénéchal, ce jour 7avril 1789.
Yves Le Braz, Marc Quéré, Louis de Grassy
Jean-Louis Thépaut, Clet Mazet, jean-Marie Penfrat
Paul Le Guen, François Salaun, Jacques Le Braz, Jean Le Goascoz Marc
H(ollivier), Claude Le Goascoz, Claude Le Gaascoz
Bernard Madec, Laurent Riou, Joseph Le Goascoz.
Thomas B(o)edec Yves Goascos, Alain Stéphan, Jean Carn
Thomas Louis Le Mignon, Jean Sergent, V. Herjean

Gonidec,
p(rocureu)r fiscal

Copyright © 2000- 2019 - Site réalisé par NetBretagne
Tél. 02-98-27-75-47 ou 06-66-61-36-72,