Site de Lanvéoc Commune de Roscanvel Accueil presquile-crozon.com Site d'Argol >
Portail
Votre internet avec Orange
Pratique
Tourisme
Autrefois
NetBretagne
  Accueil / Annuaire
  Annuaire Pro
  Infos locales
  Agenda
  Festivités
  Petites annonces
  Les services
  La météo
  Les associations
  Numéros d'urgence
  Accès presqu'ile
  Locations Vacances
  Galerie photos
  Découverte Nature
  Histoire
  Images du passé
  Cartes postales
  Hier - Aujourd'hui
  Contacts
  Les Tarifs
  Votre bannière de Pub
  Emails gratuits
Rechercher
sur le site avec

Rechercher avec Google
NetBretagne est partenaire Orange
Rechercher Ecrire à presquile-crozon.com Musique Jeux Liens Forum Faq Gérez vos mails
          Histoire Retour
menu
Mémoires de Telgruc
Extrait du livre de Roger Marzin paru en janvier 2003
- Une page de notre histoire en presqu'île de Crozon -
Les ventes de biens saisis  
 
Les moulins vendus seront relatés plus tard avec l’historique concernant l’ensemble de ceux ayant existé sur la commune, retenons seulement la vente du 30 mai 1791 des moulins nationaux de Ronvarch à Jean Moré, et de celui du Yeun à C. M. Le Monze. Celui de Péran sera acquis le 11 messidor an 4e par C. M. Le Monze. La vente du presbytère et dépendances déjà évoquée il reste à relater celles des tenues agricoles de l’ex-abbaye, du clergé et des possessions des émigrés. Par avance veuillez excuser certaines lacunes possibles, les recherches dans la masse des biens vendus dans tout l’arrondissement s’avérant difficile, vu l’étalement des ventes sur plusieurs années.
• Le pré de l’abbé, ex-abbaye, d’une contenance de 571 cordes (3 Ha, 47a environ) sous pré fauchable et de 170 cordes sous ‘‘terrien’’ (terrain) sauvage soit 1 Ha, 03 environ a été estimé le 3 décembre 1790 à la somme de 1800 livres par Jacques Morvan avocat demeurant au lieu de Lesmapavé près de la ville du Faou, lequel avait dû prêter serment devant les juges de Landévennec.
• La taille de l’abbé, ex-abbaye, au levant et midi du pré de l’abbé sous 464 cordes (2 Ha, 82 a environ) a été estimé à 1200 livres par le même expert avec le premier article.
La première criée a lieu le 31 mai 1791 pour ces deux articles. Claude Riou avait misé sur les prix de l’estimation, mais ne s’étant pas manifesté à la criée et personne ne s’étant présenté pour couvrir cette enchère, il sera procédé à une nouvelle criée le 1er juillet 1791. Au premier feu l’enchère sera porté à 3050 livres.
Il sera nécessaire d’en allumer 8 autres, la vente sera confirmée au 9ème, sans surenchère, au bénéfice de Dieulangar agissant tant pour lui que pour le Sieur Blondin, pour la somme de 3900 livres. Ils s’obligent à payer 738 livres dans la quinzaine, le surplus en 12 annuités.
Enchérisseurs Cozic et Sieur Le Monze.
Contrairement aux conditions de paiement fixées lors de la vente cette acquisition sera payée comme suit :
Le 4 août 1791, 738 francs en assignats*
Le 12 juillet 1792 : 357,20 francs en assignats
Le 1er juillet 1793 : 356,65 francs en assignats
Le 8 nivôse an 2e : 1450 francs en assignats
Le 21 juin 1795 : 1564,80 francs en assignats
Au principal de cette vente on trouve des intérêts lors des paiements.
Claude Riou n’a-t-il pas regretté de ne s’être déplacé le 31 mai ? S’agissant des premières ventes il est possible que les modalités n’en étaient pas bien connues.

Vente du 16 juin 1792
• La rente convenancière sur le village de Kérampran, les convenants Fertil et du Chesne au dit village provenant de l’ex-abbaye.
Un seul enchérisseur, adjugé à Jean Moré de Moulin Ronvarch qui a porté le prix à 1889 livres 10 sols 10 deniers, lequel présent promet de payer la somme de 228 livres pour quinzaine et le surplus en 12 termes égaux d’année en année jusqu’à parfait paiement. Il est probable que Jean Moré a acheté pour Marie Anne Riou veuve Boussard qui a payé en assignats le 1er juillet 1792 : 228 francs; le 16 juin 1793 : 221,54 francs ; le 26 messidor an 3e 1682,21 francs. Elle a bénéficié de 61,36 francs de prime, observons que le règlement de l’achat soldé en l’an 3e s’est effectué plus rapidement que prévu à la vente.
• La rente convenancière sur les lieux de la Chaporchet et Menez Izellaf à Kerliver. Mise à prix par Claude Marie Le Monze 115 livres 10 sols, il n’y a pas d’enchérisseurs. Adjugé à Le Monze de Kérédan qui payera 13 livres 16 sols sous quinzaine le surplus en 12 anuités, chaque douzième étant de 8,47 francs. L’acquéreur a payé en assignats et bénéficié de la prime de 1% accordée par la loi du 8 ventôse an 3e, aux acquéreurs qui solderont la totalité de leur adjudication avant le premier vendémiaire an 4e. Les chiffres du décompte étant incohérents il n’est pas possible de donner les dates et montants des paiements.
...

Vente du 16 brumaire an 8e
• Le fond du convenant de Ty ar Can (Han) tenu à domaine congéable par Philippe Le Bris et consorts sous maisons, crèches…, et terre d’une contenance totale de 29 Ha 56 a environ de l’ex-abbaye estimé le 3e jour complémentaire an 7e par Le Monze ? ou Gestin ?
Mise à prix 132 francs, porté à 137 francs par Philippe Le Bris à qui il est adjugé faute d’enchérisseur. Philippe Le Bris signe.
...

Vente du 15 frimaire an 8e
• Le fond du lieu de Lespiguet consistant dans les convenant Palud, Boennec, Tyour ar Goguer et Ty ouren Kérédan tenu à domaine congéable par Louis Kerspern et consorts suivant déclaration du 29 7bre 1794 sous maisons, crèches, aires, courtils, issues et terre d’une contenance de 32 Ha 18 ares environ y compris les pièces de terre nommée ‘‘Kerdrein’’, ‘‘Tournellou’’ ou ‘‘Trévillon’’ de l’ex-abbaye estimé le 6 vendémiaire an 8e par Le Normand.
Mise à prix 572 francs, porté à 576 francs par le citoyen Denniel a qui il est adjugé. Denniel faisant pour Anne Le Bot, Thomas Palud et consorts.
Denniel signe pour les acquéreurs.
L’acquéreur à souscrit et acquitté 6 obligations.
En application de la loi du 26 vendémiaire an 7e, les convenants seront payables en trois ans.
...

Mémoires de Telgruc - Roger Marzin


La
dîme à
Telgruc



Les
gardes-
côtes
de
l'ancien
régime

Copyright 2003, extrait du livre "Mémoires de Telgruc" de Roger Marzin  
   

Copyright © 2000- 2019 - Site réalisé par NetBretagne
Tél. 02-98-27-75-47 ou 06-66-61-36-72,