Site de Lanvéoc Commune de Roscanvel Accueil presquile-crozon.com Site d'Argol >
Portail
Votre internet avec Orange
Pratique
Tourisme
Autrefois
NetBretagne
  Accueil / Annuaire
  Annuaire Pro
  Infos locales
  Agenda
  Festivités
  Petites annonces
  Les services
  La météo
  Les associations
  Numéros d'urgence
  Accès presqu'ile
  Locations Vacances
  Galerie photos
  Découverte Nature
  Histoire
  Images du passé
  Cartes postales
  Hier - Aujourd'hui
  Contacts
  Les Tarifs
  Votre bannière de Pub
  Emails gratuits
Rechercher
sur le site avec

Rechercher avec Google
NetBretagne est partenaire Orange
Rechercher Ecrire à presquile-crozon.com Musique Jeux Liens Forum Faq Gérez vos mails
Tout l'historique


Les actualités de la presqu'île

Tout l'historique
2017 Mai  Juin  Juillet  Août  Septembre  Octobre  Novembre  Décembre 2018 Janvier  Février  Mars  Avril

 24 Avril   Destruction de l'église de Morgat 
Morgat : L'église de Morgat sera bientôt détruite. Construit entre 1957 et 1959, sur des pieux profonds, à la place d’un étang (le sol n'est plus assez solide), l'édifice est à ce jour incliné de près de 5 %.
La commission départementale des établissements recevant du public a déjà décidé d’en interdire l’accès. La démolition pourrait intervenir dans l’année, après sa désacralisation. Il ne sera pas question d'en reconstruire une autre, par rapport à la loi littoral, et l'on évoque pour l'instant l'idée d'une chapelle mobile.
C’est le 30 juin 1957 que fut posée la première pierre de l’église à Morgat. Mais l’histoire commence pendant la guerre : l’église de Saint-Jean de Leidez (sur la route qui relie Le Fret), construite au XVIIe, rénovée au XIXe, fut bombardée en 1944. Le curé de l’époque, n’y voyant que peu de fidèles, prit la décision, avec la commune, de ne pas y entreprendre de travaux ; l’édifice fut démonté en 1956.
Sans qu’il soit possible d’établir nettement un lien de financement avec le célèbre plan Marshall américain, les Morgatois n’avaient pour lieu de culte que la chapelle de Saint-Hernot, ou l’église paroissiale du bourg. Avec l’explosion des habitations à Morgat, la pression de la communauté ecclésiastique fut assez forte pour que ses fidèles aient un lieu de culte. En quête d’un terrain, le chanoine Grall, trouva une solution avec la mairie, en achetant 70.000 francs (anciens, soit une centaine de nos euros actuels) « la place » de Morgat, qui occupe ce qui était, avant, un étang.
MM. Yvinnec, architecte à Quimper, et Courté, entrepreneur à Brest, furent chargés de la construction. En juillet 1958, les murs étaient prêts à recevoir la charpente en béton armé. À partir du 19 juillet 1959, la messe dominicale fut assurée régulièrement dans l’édifice. En juin 2009, pour célébrer son cinquantenaire, l’église reçut la bénédiction de sa croix, autour d’une grande fête chrétienne
.

 21 Avril   EOST : 11ème ouvrage prévu le 9 juin 2018 
Telgruc : «Promenades à la campagne - Pourmenadennoù e Gorre Terrug», titre du 11ème ouvrage d'EOST, sera présenté le samedi 9 juin prochain à partir de 17h à la salle polyvalente.
Pour ceux qui veulent mieux connaître Telgruc-sur-Mer, ce livre peut les aider en les accompagnant lors de trois promenades à la campagne qui permettent de connaître les noms de lieux de cette partie de la commune, ainsi que les activités passées des hommes et des femmes qui ont façonné ce territoire au fil des générations.
Une souscription à 13€ (au lieu de 16€) du 11ème livre d’Eost est possible à Carrefour Contact et les vendredis 4 et 18 mai à l’office de tourisme.

 3 Avril   Piscine Nautil'Ys fermée jusqu'au 8 avril 2018 
Presqu'île : La piscine Nautil'Ys de Morgat sera fermée jusqu'au dimanche 8 avril inclus, pour la vidange, le nettoyage des équipements et autres opérations techniques.

 2 Avril   Lutte contre l'avancée des frelons asiatiques - Avril 2017 
Presqu'île : Afin de lutter contre l'avancée des frelons asiatiques, une réunion sur le piégeage est organisée ce mardi 3 avril à la salle polyvalente de Roscanvel.
À partir du mois d’avril, les « reines » ou « fondatrices » de frelons asiatiques sortent de l’endroit où elles ont passé l’hiver et commencent à construire un nid dans un lieu protégé. Ce lieu peut être un abri de jardin, un auvent, un encadrement de fenêtre ou de porte, une avancée de toit, une grange.
Le frelon asiatique, Vespa velutina, est une espèce invasive introduite en France en 2004. Il est présent dans le Finistère depuis 2011. Cette espèce s’est rapidement installée dans la région bordelaise puis a envahi progressivement le territoire national.
Aujourd’hui, 70 % du territoire national est concerné par cette problématique. Sa présence engendre différents risques à différents niveaux :
• des risques pour l’apiculture : le régime alimentaire du frelon asiatique est essentiellement composé d’abeilles (45 à 80 %). Ce comportement met en péril des ruchers en affaiblissant les colonies et en perturbant leur activité.
• des risques sanitaires : cet hyménoptère est capable de multiples piqûres à l’approche du nid, les attaques peuvent être collectives et violentes.
• des risques sur la biodiversité de l’entomofaune : le frelon asiatique consomme également de nombreux pollinisateurs
.

Copyright © 2000- 2018 - Site réalisé par NetBretagne
Tél. 02-98-27-75-47 ou 06-66-61-36-72,